Rapport mondial sur la violence et la santé - OMS

14/01/2011
Par

"(...) Je me félicite de ce premier rapport mondial sur la violence et la santé, qui devrait nous aider à mieux saisir le phénomène de la violence et ses répercussions sur la santé. Il en fait ressortir les différents aspects, depuis la souffrance « invisible » des plus vulnérables jusqu’à la tragédie bien trop visible des sociétés plongées dans un conflit. Il nous permet de mieux connaître les facteurs qui débouchent sur la violence, ainsi que les ripostes possibles des différents secteurs de la société. Ce faisant, il nous rappelle que sûreté et sécurité ne sont pas quelque chose qui va de soi : elles résultent d’un consensus collectif et d’un investissement public.

Le rapport expose les mesures à prendre aux niveaux local, national et international et formule des recommandations. Ce sera donc un outil précieux pour les décideurs, les chercheurs, les praticiens, les défenseurs de la cause et les volontaires associés à la prévention de la violence. Si, traditionnellement, la
violence relève du système de justice pénale, le rapport plaide vigoureusement en faveur de la participation de tous les secteurs de la société aux efforts de prévention.

Nous devons à nos enfants – qui sont les plus vulnérables – une vie à l’abri de la violence et de la peur. Pour y parvenir, nous devons consentir des efforts sans relâche pour instaurer paix, justice et prospérité dans tous les pays, et aussi dans toutes les collectivités et toutes les familles. Il nous faut extirper les racines de la violence – seul moyen de faire du fardeau écrasant légué par le siècle passé une mise en garde pour l’avenir."

Avant-propos de Nelson Mandela RAPPORT MONDIAL SUR LA VIOLENCE ET LA SANTE - OMS, résumé du rapport


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Etiquettes: , ,

Laisser un commentaire